Carnaval

Ecole Perceval
Ecole Perceval

Si l’origine du carnaval remonte à l’époque des romains et de la Grêce antique, cette fête est depuis devenue traditionnellement liée à la période entre l’Epiphanie début janvier et  Mardi gras qui précède, chez les chrétiens, une période de jeûne (le Carême) en préparation de la fête de Pâques. Mardi Gras est en fait le dernier des jours dits « Gras » qui correspondait au Moyen-âge aux réserves de viande constituée à l’automne et qui duraient jusqu’en février.

Le mot Carnaval vient de l’italien « carnevale ou carnevalo » qui a pour origine le mot latin « carnelevare » composé de carne, « la viande », et levare, signifiant « enlever ».  La fête de Carnaval consiste généralement à se déguiser pour chanter ou danser.

Si les rythmes de la vie d’autrefois ne sont plus d’actualité, et en dehors de l’aspect religieux, la fête de Carnaval peut permettre dans nos régions de célébrer en mouvement la sortie de l’hiver qui nous engourdit. C’est aussi tout simplement un moment privilégié pour rire et se laisser emporter par son imagination.

Dans la pédagogie Steiner Waldorf, le Carnaval est une fête interne de l’école qui débute dès le jardin d’enfants. Pour préparer cette journée de fête, parents et enfants confectionnent des déguisements selon les thèmes assignés à chaque classe, lesquels sont fonction de ce qui est appris par les élèves durant l’année scolaire.

Ecole Perceval
Ecole Perceval

Les classes sont également joliment et savamment transformées en conséquence à cette occasion. Certaines classes ont ainsi par exemple pour thème le cirque, d’autres les métiers d’autrefois ou les plats traditionnels de différentes régions de France ou différents pays tandis que d’autres sont plongés à l’époque médiévale ou dans l’univers des animaux. Le vendredi, dernier jour d’école avant les vacances de février, les parents sont les bienvenus pour assister à cette belle fête.

Si les grandes fêtes généralement en lien avec la chrétienté rythment l’année scolaire, toutes les religions, qui restent l’affaire des parents, trouvent leur place dans les écoles Steiner Waldorf. Ces fêtes permettent surtout de rythmer l’année scolaire et sont l’occasion de rester relier à la nature et de participer au développement de certaines vertus.

Pour plus d’information sur les fêtes : consulter l’article : Ecole Steiner Waldorf : l’élément religieux

Article rédigé par un collectif de l’école Perceval
Mis en ligne le 12 Janvier 2017