Lycée

 Le lycée

Situé dans un bâtiment indépendant, dans la même rue que le collège, le Lycée Perceval offre l’image d’un lycée « comme les autres »: des jeunes entre 14 et 18 ans y discutent à l’entrée; vélos, portables, et autres équipements y font des allées et venues incessantes. Seuls les échanges avec les professeurs, un peu plus cordial qu’on ne s’y attendrait, et la présence un peu plus fréquente qu’ailleurs d’instruments de musique ou de matériel artistique, peuvent laisser supposer qu’on est devant une école Steiner-Waldorf.

Un lycée préparant au Bac L,S et ES

Avec un collège de professeurs issus de toutes les disciplines, le lycée Perceval prépare avec succès les élèves au Bac L,S et ES, mais aussi aux études supérieures, et à l’entrée dans la vie d’adulte.

Un accompagnement pédagogique de qualité

Les professeurs du lycée Perceval sont des professeurs de lycée, qui enseignent leur matière de manière à amener les élèves au Bac, aux études supérieures et à leur donner le goût et la culture de leur discipline. C’est dans l’adaptabilité à chaque classe, à chaque section qu’on reconnaît le professeur de lycée Steiner-Waldorf. D’une année à l’autre, d’une classe à l’autre, le cours est nuancé en fonction des élèves, de leurs besoins et de leurs volontés d’orientation. Le programme est profondément fouillé par endroits, dépassé par d’autres pour donner de la cohérence, entre les matières ou entre les chapitres. Chaque semaine le collège des professeurs du lycée se réunit pour s’entretenir des élèves, des étapes importantes, et des échéances à venir. L’échange concernant les classes est constant. Ce lien assure la cohésion du groupe: tant de l’entité du Lycée dans sa globalité, que de chaque classe vis-à-vis des enseignants, et de chaque élève à l’intérieur de sa classe.

L’enseignement au lycée se concentre sur les disciplines présentées au bac, avec en sus des projets pédagogiques pour exercer, concrétiser et préparer l’avenir

Au lycée, le travail doit être constant, l’assiduité, le sérieux, allant jusqu’à l’excellence sont de rigueur. Le rythme change par rapport au collège Steiner-Waldorf, émaillé de nombreux travaux manuels hebdomadaires sur des supports variés.

  • L’enseignement par périodes hebdomadaires (« en immersion », cf. petites classes et collège), est maintenu jusqu’en seconde, ce qui permet un approfondissement considérable du cours dans les matières scientifiques et littéraires, offrant de solides fondements pour les années qui suivent.
  • Les trois années de lycée sont émaillées de stages, de voyages, et de projets qui accompagnent l’élève dans son évolution scolaire, et son apprentissage de la vie. 

 

Les projets pédagogiques du lycée

  •                 Les voyages linguistiques de seconde.

En seconde, les élèves qui le souhaitent, dont la candidature a été validée par les professeurs, peuvent partir de quelques semaines à plusieurs mois dans une école Waldorf à l’étranger, ce qui leur permet d’assurer une continuité dans l’apprentissage, tout en acquérant une grande maitrise dans une ou plusieurs langues. Ceux qui restent profitent de la présence de correspondants tout au long de l’année pouvant venir des 5 continents. L’enrichissement humain culturel et linguistique est considérable, et quasiment unique dans de telles conditions.

  •                 La pièce de théâtre de seconde en langues étrangères

Depuis toujours, les Arts du temps et de l’espace donnent une forme artistique à l’enseignement. Ainsi, « le théâtre de langues » (en anglais, allemand, espagnol) donne un réel sens à l’enseignement des langues vivantes en pédagogie Waldorf : une autre forme de langage… 
A travers le travail de préparation d’une pièce de théâtre avec une classe de seconde, les professeurs tentent de faire entrer les élèves dans un temps et une histoire qui les concernent et les impliquent tous, ainsi de leur permettre de révéler et de développer un esprit critique posé et réfléchi. 
Le théâtre est un Art du temps qui favorise la vie et le travail en commun, un élément social fédérateur ; par lui, les élèves peuvent donc se lier plus facilement, y compris à la langue étrangère en cours d’apprentissage. 
Il ne suffit pas de solliciter sans cesse l’intellect des élèves, il faut également les amener, au-delà du simple plaisir, à apprécier et jouer une pièce de théâtre, à expérimenter concrètement un esprit critique tout en éveillant leurs sens et en ouvrant leurs cœurs, grâce à leurs forces créatrices profondes. Ce sont donc, sans conteste, ces Arts du temps (le théâtre, la musique, l’eurythmie, la danse, la pratique des langues…) qui peuvent, entre autres, satisfaire et équilibrer cette sollicitation. A travers le théâtre, les sentiments personnels de l’adolescent s’extériorisent.    

  •                 La pièce de théâtre de 1ère

Véritable rendez-vous pour toute l’école et les familles, la pièce de théâtre de 11ème fait partie des moments les plus bouleversants de la scolarité de Perceval (il n’est pas rare de croiser d’anciens élèves Steiner-Waldorf parler avec émotion de nombreuses années après de la pièce de théâtre qu’ils ont jouée quand ils avaient 15 ans).

Projet s’étalant sur un mois, de décembre à janvier, encadré par des intervenants de différents corps de métiers, les élèves montent une pièce, le plus souvent contemporaine, avec tout ce que cela implique tant sur le plan de la logistique, de la communication, et de l’entreprise (tous les coûts doivent être absorbés par les recettes), que sur les plans humain, émotionnel, et physique. Il s’agit d’une étape essentielle du cursus, en même temps qu’une préparation inestimable pour l’oral de français, et pour la capacité à s’exprimer en public et à mener un projet à bien.

En lire plus sur la pièce de théâtre > 

 

  •                     Le voyage architectural

En début de terminale, les élèves partent une semaine avec leurs professeurs découvrir une ville étrangère, le plus souvent une capitale européenne. Le but de ce voyage est multiple. D’abord la découverte d’une culture, sur le plan de la civilisation, de la géographie, et de la société. Egalement développer une capacité à s’insérer dans un environnement nouveau, à intégrer d’autres codes, et communiquer dans un contexte inhabituel. Apprendre à vivre ensemble dans un temps limité et des conditions particulières, trouver sa place et respecter celle de l’autre. Percevoir le rôle de l’individu dans le groupe, du groupe dans la société, et mettre en perspective ce qui fait l’identité d’une nation, d’une culture, et d’y percevoir les rapports entre chaque. Enfin il s’agit de se préparer au « saut » dans la vie d’adulte qui attend chaque élève à la fin de l’année. Le voyage architectural de terminale vient comme un couronnement artistique et humain sur l’édifice des 12 années du cursus Waldorf émaillé de voyages, pièces de théâtre, stages, créations et périodes artistiques.

En lire plus sur le voyage architectural>

  •                    Les travaux de Fin de Cycle

Encore appelés « chef-d’oeuvre » par quelques anciens élèves Waldorf, les travaux de fin de cycle interviennent en fin de première pour aboutir en milieu de terminale : les élèves présentent un travail de leur choix dans n’importe quel domaine (ce peut-être construire un objet, un costume, tourner un film, présenter un spectacle, une recherche, une exposition photographique ou plastique, écrire une nouvelle, réaliser une enquête ou un rapport, étudier un phénomène, ou un sujet,…) les possibilités sont illimitées. Cela représente le travail d’une année (voire davantage) sous la direction d’un professeur, et en interaction avec l’extérieur. Ce travail qui nécessite à la fois maturité et autonomie est la dernière production « interne » des élèves Steiner-Waldorf, ils la préparent et la vivent avec beaucoup d’intensité. C’est une échéance importante pour eux avant le bac, et souvent une excellente préparation pour ce qui viendra ensuite, soit pour s’assurer de leurs désirs et de leurs choix, soit pour s’entraîner à monter un projet ou une recherche de bout en bout. Pour certains, il s’agira d’un ultime travail scolaire, pour d’autres, d’un véritable projet adulte, pratiquement professionnel. Il n’est pas rare d’y entrevoir la future thèse d’un chercheur, ou la création à venir d’un artiste.

 

  •                    Les stages

Au fil des trois années de lycée, plusieurs semaines sont consacrées à des stages: en association, en entreprise, autour d’une thématique, d’une activité, ou d’une œuvre. Cela rythme l’année, donne aux élèves des échéances et enjeux maitrisés dans le temps dont ils ont toujours un bilan à faire par écrit et par oral lors de présentations publiques. En plus d’une excellente préparation aux oraux et entretiens, cela leur assure une expérience dans l’univers adulte, sur le plan social ou professionnel, ainsi qu’un enrichissement humain, et culturel conséquent.

 

 

SE RENSEIGNER

Logo Fédération

ALUMNI WALDORF

waldorf's

ACTUALITES

Pin It on Pinterest