Pedagogie

Particulièrement adaptée aux enjeux d’aujourd’hui et aux défis de demain, la pédagogie Steiner-Waldorf propose un enseignement développant un esprit libre,  une ouverture au monde, avec un projet éducatif centré sur l’épanouissement des enfants, avec des méthodes qui soutiennent la curiosité, le plaisir et l’enthousiasme d’apprendre, pour permettre à chacun de trouver sa voie dans la société et en même temps de la faire évoluer.

Cultiver la joie d’apprendre

La richesse des enseignements proposés à Perceval permet à l’enfant/l’adolescent de trouver sa stimulation tantôt dans l’exercice d’activités intellectuelles, tantôt dans l’exercice d’activité manuelles, artistiques ou sportives et de développer l’esprit de découverte, la curiosité et l’intérêt pour le monde. Il s’agit toujours d’équilibrer le travail intellectuel et le travail manuel en proposant aux enfants d’expérimenter ce qu’ils apprennent en évitant le «tout théorique». Cela créé les conditions pour que l’élève vive l’école comme un lieu de rencontres et de découvertes enthousiasmantes, qu’il aime faire et soit joyeux d’apprendre à tout âge. 

Développer les facultés collectives, le savoir-vivre ensemble

C’est la valorisation de toutes les formes d’intelligence qui permet à chacun de trouver sa place dans sa classe, de se sentir reconnu dans le groupe, de comprendre que chacun est important et d’apprendre à fonctionner ensemble. A tous les âges, l’enseignant favorise la coopération dans la classe en amenant les élèves à interagir et à s’entraider, notamment par la mutualisation des savoirs et des savoir-être. L’élève est acteur de ses apprentissages, il apprend à travailler dans un esprit de solidarité plutôt que de compétitivité. Les voyages (linguistiques  ou culturels) et les nombreux projets de classe, tels que les pièces de théâtre, travaux de fin de cycles, stages,… sont autant d’expériences qui permettent le développement et le renforcement des facultés collectives.

Éduquer l’enfant tout entier « tête, cœur, mains ».

Dans la pédagogie Steiner-Waldorf, l’outil pédagogique ne se réduit pas exclusivement à l’aspect intellectuel :  tous les moyens sont employés par les enseignants, toutes les capacités sont sollicitées chez les élèves. L’équilibre entre les activités intellectuelles, artistiques, manuelles et physiques permet de développer des intelligences, savoir-faire multiples et savoir-être : non seulement la compréhension et la mémoire, mais aussi l’imagination, la créativité, l’initiative, l’autonomie, l’enthousiasme, la sociabilité, la responsabilité, l’entraide, l’ouverture au monde… qui sont des facultés indispensables à la vie d’adulte.

L’intellect

L’élève acquiert toutes les connaissances de base (français, mathématiques, histoire, géographie, physique, chimie…) d’une façon qui touche non seulement sa compréhension, mais sa sensibilité ou son activité. Il ne s’agit pas uniquement de mémoriser des contenus, mais de se les approprier grâce aux sentiments et aux images suscités par le plaisir d’apprendre. Les langues vivantes, enseignées dès les plus petites classes, permettent à l’enfant de découvrir d’autres cultures et d’ouvrir son esprit à des façons différentes d’appréhender le monde. Outre ces acquisitions de base, les matières scientifiques telles que la botanique, la minéralogie ou la zoologie, fondées sur l’observation directe de la nature, permettent à l’enfant d’appréhender par lui-même les lois qui les sous-tendent.

« L’intelligence des mains » 

L’apprentissage et l’intelligence sont aussi développés à partir d’activités manuelles et physiques, tels que le tricot, le jardinage, le travail du bois, du métal, la topographie, le modelage, … Ces travaux manuels, artisanaux ou expérimentaux développent « l’intelligence des mains », la dextérité, mais également la ténacité et la persévérance pour aller jusqu’à la fin de son ouvrage. Enfin ils donnent aux élèves l’occasion d’être fiers, heureux de leur production, et d’aller au bout d’une réalisation ou d’un projet.

L’éveil de la sensibilité

Les activités artistiques telles que la musique, le chant, le dessin, la peinture, l’eurythmie (art du mouvement), et le théâtre favorisent le plaisir d’apprendre et participent à l’éveil de la créativité et de l’esprit.

En plus des matières qui font partie de tout programme scolaire, l’élève pratique une grande variété d’activités (théâtre, travaux manuels et artistiques, art du mouvement, voyages, stages à la ferme, réalisation complète de projets de la production au résultat fini …).

Des matières enseignées dans l’optique d’un éveil aux problèmes du monde actuel

Au collège et au lycée, les disciplines sont enseignées pour susciter intérêt, étonnement, parfois émerveillement mais aussi questions, réflexions hypothèses et prises de position. Il s’agit de donner aux jeunes les moyens de comprendre, de réfléchir et d’agir, de les éveiller aux problèmes du monde actuel et à la responsabilité de l’adulte en tant qu’acteur dans le monde. De la maternelle au lycée, l’école fait partie du Réseau des écoles associées de l’UNESCO depuis 1986 et engage les élèves dans des projets liés à ces problématiques. 

 

Un peu d’histoire…

La pédagogie Steiner-Waldorf a été développée par Rudolf Steiner, un scientifique, philosophe et humaniste autrichien qui a vécu de 1861 à 1925. Son œuvre a trouvé une grande variété de champs d’application pratique notamment en éducation, en médecine, et en agriculture (laboratoires pharmaceutiques Weleda, cosmétiques Hauschka, agriculture bio-dynamique).

Cette pédagogie a vu le jour en 1919, quand Steiner fut invité par le directeur de l’usine allemande Waldorf Astoria à mettre sur pied une école pour les enfants des ouvriers. Ce fut un lieu pionnier, tant pour la mixité que le brassage social; sa grande originalité était d’être basé sur l’enfant, et d’accompagner son évolution vers l’âge adulte.
Près d’un siècle après la création de la première école, c’est une pédagogie qui connaît actuellement une forte croissance. Présente sur tous les continents, dans plus de 80 pays, c’est environ 1000 écoles et 2000 jardins d’enfants qui ont en commun cette approche.

Pour connaître ce que font les anciens…

waldorf's

SE RENSEIGNER

Logo Fédération

PREPARING FOR LIFE

Des parents de la Sillicon Valley se tournent vers la pédagogie Steiner-Waldorf

ACTIONS dans le Réseau des écoles associées UNESCO

Unesco_School

Pedagogie

La maternelle ou jardin d’enfants

Dans un petit écrin de verdure, loin de l’agitation de la rue, le jardin d’enfants de l’école Perceval accueille les enfants de deux ans et demi à six ans.

Ici, tout est mis en œuvre pour offrir aux petits la possibilité de vivre des expériences multiples et riches à travers le jeu, les contes, les rondes, les rythmes, les couleurs, les sons, et le chant.

En lire plus  >

Les matinées de Perceval

Avant la maternelle, “les matinées de Perceval“ accueillent chaque mercredi matin les enfants de 0 à 3 ans avec leur parents pour un moment de rencontre, de partage et de découverte de la pédagogie Steiner-Waldorf.

Pedagogie

Le primaire

Au Primaire, quand l’enfant a la capacité de concentration pour aborder les apprentissages scolaires, c’est la joie d’apprendre qui est cultivée. Avec deux langues étrangères dès 7 ans, mais aussi des activités artistiques et manuelles (musique, tricot, crochet, travail du bois et autres travaux d’ateliers, théâtre) en complément des matières académiques, l’opportunité est donnée aux enfants de découvrir et développer des intelligences multiples.

En lire plus  >

Pedagogie

Le collège

Présenter à l’adolescent un monde rempli de sens, amener une conscience pour ce monde dans lequel il vit, développer un goût pour la culture, pour une pensée créatrice et synthétique, l’entrée au collège représente pour l’enfant un passage important vers le monde des grands.

 

 

En lire plus  >

 

Pedagogie

Le lycée

Situé dans un bâtiment indépendant, dans la même rue que le collège, le Lycée Perceval offre l’image d’un lycée « comme les autres »: des jeunes entre 14 et 18 ans y discutent à l’entrée; vélos, portables, et autres équipements y font des allées et venues incessantes. Seuls les échanges avec les professeurs, un peu plus cordial qu’on ne s’y attendrait, et la présence un peu plus fréquente qu’ailleurs d’instruments de musique ou de matériel artistique, peuvent laisser supposer qu’on est devant une école Waldorf.

 En lire plus  > 

Événements et temps forts

Des fêtes et événements rythment la vie de l’école tout au long de l’année : fête de la Saint-Michel en septembre, promenade aux lanternes de la Saint-Martin en novembre, marché de Noël annonçant la période de l’avent, le carnaval, les 3 fêtes de trimestre pour présenter le travail de chaque classe,  feu de la Saint-Jean en juin…. 

Pin It on Pinterest