SORTIR : Spectacle pour enfants le lundi 12 juin à 20h à Chatou

L’occasion nous est donnée de sortir en famille à Chatou, avec la représentation d' »Admirable P’tit Mouk, ou l’art d’être grand malgré tout ! » en avant-première du festival OFF d’Avignon 2017, dans la salle de spectacle de l’école Perceval. Un spectacle aussi drôle qu’émouvant, mêlant théâtre, danse, musique et clownerie.

A partir de 5 ans – Participation libre

Les grands du Jardin d’enfant assisteront à une représentation privée le lundi en matinée.

L’histoire ?

Après avoir installé leurs tentes, les caravaniers du désert se plaisent à raconter l’histoire du petit Mouk, assis, le soir, autour de leur feu de camp. C’est l’histoire d’un gentil farfelu qui s’en va de par le monde rechercher le bonheur parce qu’il est sans famille et mal aimé. Mouk a une apparence singulière : il est petit, a une grosse tête et des habits bien trop grand pour lui. Il est cependant de nature conciliante et optimiste. Il ne se laissera donc pas décourager par les nombreuses aventures et épreuves qui croiseront son chemin. Dans la première ville où s’arrête Mouk, il entre au service de Mme Ahavzi entourée de ses nombreux chats et chiens. Cette femme acariâtre le traite injustement. Un petit chien devient son conseiller et fidèle ami. Un jour où petit Mouk est découragé, il l’aide à ouvrir la porte de la chambre du trésor de Mme Ahavzi. Là, au lieu de trouver l’or qui payerait son salaire, Mouk n’emmène qu’une paire de grandes babouches et un bâton de marcheur. Ces objets dotés de mystérieux pouvoirs, vont lui être d’un grand secours. Les babouches vont l’emmener immédiatement là où il le désire et le bâton va lui indiquer où est enterré de l’or.

petit mouk 2
petit mouk

Le voyage du petit Mouk le mène jusqu’à la cour du Sultan. Il participe à la courses des meilleurs coureurs, gagne à l’étonnement de tous et devient le messager du roi. En tant qu’homme de confiance il partage même sa table. La jalousie des autres se fait vite sentir et, sous les manigances du trésorier, le sournois Achaz, le petit Mouk est accusé de vol et jeté au cachot. En échange de sa liberté, Mouk propose au Sultan les babouches et le bâton. L’avide monarque accepte le marché et enfile sans plus attendre les babouches sans maitriser leur pouvoir. Emporté dans une danse endiablée, le Sultan devient la risée de son peuple et chasse Mouk de son royaume. Errant, seul et triste, le petit Mouk part dans des contrées désertiques pour y attendre la mort. Alors que la faim le tenaille, Mouk cueille des figues et les mange. Il est horrifié de constater que son visage est défiguré par d’immenses oreilles et un long nez. En mangeant les fruits d’un autre figuier, quelle ne fut pas sa surprise de voir disparaître les oreilles et l’hideux nez. Déguisé en marchand, Mouk vend au cuisinier du souverain les figues du premier arbre et voilà que le Sultan et toute sa cour se retrouvent affublés d’un bien horrible visage. Le Sultan promet tout l’or de son trésor à celui qui lui permettra de retrouver une figure présentable. Mouk se démasque, récupère ses babouches et son bâton magique et avant que le Sultan n’ait le temps de réagir, s’envole vers son pays natal. Mais est-ce là, la fin de l’histoire ?